Ma maman me parle de mes belles dents et de ma vie d’homme! - Maxime Dumas

Mon blogue

Ma maman me parle de mes belles dents et de ma vie d’homme!

Ma maman me parle de mes belles dents et de ma vie d’homme! - Maxime Dumas

On va se dire une chose, je suis un peu paresseux. Pas paresseux dans le sens que je ne fous rien – oui je me lève, je vais à l’école, je travaille (quand je « call pas off »), j’écris sur le Web, je fais mes devoirs (à la dernière minute, mais ce n’est pas grave), mais… Parce qu'il y a un mais: quand il est temps que je prenne un rendez-vous chez le médecin, ou pire, chez le dentiste, je suis ce que l’on peut appeler un beau gros morceau de paresse.

Ma mère m’a dit, je ne vais plus jamais gérer tes affaires

J’ai un secret, un secret qui n’en est plus un maintenant : c’est ma mère qui me prend encore mes rendez-vous de monsieur, parce que moi, je ne pense pas être encore un monsieur. Alors que j’ai un appartement et que je paie mes comptes, ma mère me prend encore mes rendez-vous chez le dentiste Cote-Vertu, et qui m’achète encore des boxers pour Noël. Par contre, je ne sais pas d’où vient son soudain rejet de ne plus jamais m’aider - les brunchs avec ses amies je suppose, mais elle m’a confirmé que plus JAMAIS elle ne s’occupera de « ces affaires-là pour moi », que si j’étais capable d’avoir un appartement, une (des!) blonde(s), des bonnes notes, il faudrait bien que je devienne un adulte.

Un adulte, ça se coupe tu nécessairement les cheveux ?

C’est alors que j’ai pris panique et que j’ai pris conscience de mon ignorance d’humain dans la société. Premièrement, je suis un peu bébé gâté, pas capable de prendre mes rendez-vous chez le dentiste, et qu’il faudrait bien que je me fasse une vraie vie d’homme. Une vie de gars qui va s’acheter ses sous-vêtements et qui n’a pas peur d’aller faire de vraies épiceries avec une liste.

Mais j’angoisse, oui j’angoisse un peu. Je veux dire, c’est vraiment ça vieillir. Ça ne pourrait pas être juste le fun!
Et vous savez quoi, je vais m’essayer, c’est tout un défi et mes dents… Elles en ont grand besoin.