Ma préparation au tournoi - Maxime Dumas

Mon blogue

Ma préparation au tournoi

Ma préparation au tournoi - Maxime Dumas

J’ai maintenant atteint l’âge de la trentaine. C’est arrivé aussi tôt que je ne réalise. Cela ne m’empêche pas de courir après les tournois comme auparavant. Jusqu’à maintenant, je suis toujours perçu comme un des meilleurs joueurs de la ville, même si je ne suis plus dans aucun club. Récemment, on m’a contacté pour un tournoi interprovincial avec mes amis d’enfance et pour récolter des fonds pour la commune en vue d’acheter du matériel pour effectuer l’inspection camera canalisation de tous les quartiers. Bien sûr, j’ai accepté. Malgré mon âge, je n’ai jamais cessé de m’entraîner ; cela me pousse au contraire à garder ma forme comme les jeunes recrues de mon équipe. Pour moi, pas besoin de passer sous les scalpels pour avoir un beau corps, il faut seulement du sport comme disait ma femme. Grâce au basketball, j’ai eu la chance de rencontrer de nombreuses personnalités, des coachs, des entraîneurs de haut niveau, des joueurs, mais aussi et surtout des amis avec qui j’ai formé ma propre équipe. On ne fait pas partie d’un club professionnel, mais on joue toujours ensemble. Pour ce tournoi-ci, on va jouer pour notre quartier à nous. À mon avis, on aura plus de chance que les autres, car les membres de l’équipe jouaient déjà ensemble depuis plusieurs années. On se connaît déjà assez surtout au niveau technique. Le match va se dérouler en une semaine dont les 4 premiers jours pour la phase éliminatoire et les jours restant pour la phase finale. J’ai réuni les meilleurs parmi mes éléments dont la plupart font partie des équipes nationales. Il nous faut quand même une semaine de préparation avant le tournoi. On a déjà notre manière de s’entraîner, ce qui facilite la tâche. On a commencé par des séances d’endurance chaque matin, cela dans le but de favoriser le souffle pendant les matchs. Chaque après-midi, on enchaîne avec des petites parties entre amis pour améliorer notre technique sur le terrain. On s’est entraîné pendant 3 jours successifs, mais pour le reste de la semaine, il nous fallait un repos total. On doit se reposer au  maximum afin que le corps assimile les efforts durant les entraînements. Le weekend avant le tournoi, on a fait quelques briefings sur les matériaux, le rendez-vous et tout le reste. Je suis allé au lit très tôt le dimanche, un grand sommeil sera nécessaire pour se lever en pleine forme. Lundi matin, on se trouve tous au même endroit où on s’est donné rendez-vous. On était au troisième match le premier jour, je suis sûr qu’on assurera à fond.