Mes emplois d’été - Maxime Dumas

Mon blogue

Mes emplois d’été

Comme j’aime beaucoup voyager, je profite de l’été et de la panoplie d’emplois d’été pour faire un peu d’argent. En fait, j’en fais pas mal.

L’été passé, j’ai travaillé dans une ferme près de 50 heures semaine, ça m’a vraiment mis en forme. Cette année, j’ai travaillé dans une entreprise déménagement Montréal. Et au Québec, tout le monde déménage l’été, ce n’est donc pas compliqué, on est donc très occupé.

Même si c’est très exigeant, je trouve ça vraiment le fun. En fait, j’aime travailler et me mettre en forme en même temps, ça me permet de garder la forme lorsque je décide ensuite, d’aller escalader une montagne quelque part dans le monde, ou de faire de grandes marches (voire des pèlerinages) en Espagne, ou ailleurs.

Et j’ai peut-être un côté voyeur, mais voir les appartements, les maisons, comment les gens vivent et interagissent, c’est agréable aussi. C’est sûrement ce que je vais aussi chercher quand je pars en voyage. Je pense en tout cas.

Je travaille aussi avec des gens vraiment super, et avec qui prendre une bière à la fin de la journée. C’est toujours une véritable partie de plaisir: des jeunes, des plus âgés de la ville. Et cette bière, elle n’est jamais aussi bonne que si elle est méritée. Vous ne trouvez pas ? 

À travailler et à voyager comme cela, je trouve difficile de penser qu’un jour, je pourrais passer ma vie dans un bureau. J’ai vraiment besoin d’un emploi, quand je deviendrai un peu plus sérieux, qui me permettra de bouger. C’est essentiel à ma santé mentale. Et aussi de voyager, si c’est possible.

Et vous, est-ce que vous profitez des emplois d’été pour remplir votre portefeuille, ou est-ce plutôt la saison des vacances. 

Et comment arrivez-vous à financer vos voyages si vous ne faites pas comme ça ?

Tenez-moi au courant. Toujours un réel plaisir de lire les histoires des autres.